Alfred Auguste Dussault

, Франция
gestorben: 
18. März 1945 Abschuss
Opfergruppe: 
Beruf: 
bombardier

Friedhof Steinhaus Grab 661/62. Exhumier 1948.

Le carré militaire des Sablons 

 

Chaque année, en général le quatrième samedi de mars, l'ANORAA-Secteur 620 rend hommage à l'Equipage Gonthier .

 

Cérémonie Equipage Gonthier - 25 mars 2006

 

Le 19 mars 1945, vers minuit 30, un Halifax, le A, décollait avec 9 autres bombardiers de la base d’Elvington pour aller porter le « feu du ciel » sur l’Allemagne nazie. Cette nuit, l’objectif était la ville de Witten, grand centre métallurgique. A 7h30, le A sera porté manquant, « missing » comme disaient les Anglais.

 

On apprendra plus tard, que malgré une panne de moteur dès le passage des côtes de France, le pilote, avec l’accord de l’équipage avait décidé « d’y aller quand même »…

 

Les dés étaient jetés !

 

Il accomplira sa mission, mais arrivera seul et plus bas que prévu sur l’objectif. Toute la D.C.A. sera là pour lui tout seul. Il larguera ses bombes mais sera finalement abattu par un chasseur. A l’exception du radio qui sauta en parachute, tous les membres de l’équipage seront tués. Ils seront enterrés au cimetière de Beyen Burg, près de Düsseldorf.

 

Il s’agissait du :

  • Ltt GONTHIER André, pilote et commandant de l’avion, originaire de Grenoble,
  • Slt CAPDEVILLE Pierre, navigateur,
  • Sgc DUSSAULT Alfred, bombardier,
  • Sgc PATRIS Guy, mécanicien,
  • Sgt HELLMUTH Louis, mitrailleur centre,
  • Sgt SAINT-JEVIN Victor, mitrailleur arrière.

Le Sgc REYNAUD René, radio, qui sauta en parachute, se tuera le 19 décembre 1951 en service commandé en Indochine.

Les tombes sont entretenues par le Souvenir Français. 

 

 

 

Neuen Kommentar hinzufügen